questions actuelles

 

De la condition de l’homme moderne

 

IMG_2422abb

L’être humain se présente à notre époque sous plusieurs facettes. D’abord il s’est de plus en plus émancipé de la nature, éloigné des formes traditionnelles de la religion et des structures qui ont porté longtemps l’humanité. Confronté aux propositions toujours plus nombreuses et riches de la civilisation contemporaine, chaque être humain se trouve ainsi placé dans la situation de devoir se déterminer lui-même pour son existence ; il ne s’achemine vers une authentique expression de soi que par un exercice de sa liberté. D’autre part, il se voit lié plus intimement au monde terrestre que ne l’étaient les hommes et les femmes du passé. C’est par là qu’il est conduit au matérialisme philosophique et pratique, au point d’oublier qu’il puisse y avoir une autre orientation. Mais, en fait, n’est-il que matière, organisme constitué de cellules aux activités physico-chimiques plus ou moins complexes, dont le fonctionnement s’arrête un jour ? Ou bien y a-t-il une autre issue ?

 

C’est le genre de question que l’homme contemporain peut se poser s’il s’interroge sur lui-même et sur sa destinée. Pour y répondre, il peut compter sur sa faculté de penser qui le conduit déjà au-delà du monde des apparences sensibles. De plus, il vit avec des idéaux, grâce auxquels il peut se dépasser lui-même. En d’autres mots, aussi seul, aussi rivé à la terre qu’il puisse l’être, il porte en lui des dispositions fondamentales pour s’ouvrir par ses propres forces à une vision spirituelle de l’existence, autrement dit à une transcendance.