société anthroposophique

 

 

La Société Anthroposophique

 

Travail comité SAF en groupeLa Société Anthroposophique se présente comme une association de personnes préoccupées par la dimension spirituelle de la vie. Ces personnes recherchent une culture de la vie de l’âme qui s’appuie sur une connaissance du monde spirituel. Par-là, elles créent aussi des relations entre elles.

Ces relations favorisent l’éveil intérieur, la sociabilité spirituelle et l’accomplissement d’un destin commun. Ainsi peuvent se forger des embryons de communautés humaines irriguées par la vie de l’esprit.

De telles communautés reposent sur les initiatives individuelles. La Société est un creuset qui favorise ce type d’initiatives, qu’elle s’efforce de mettre en relation par différentes formes de rencontres. En outre, la Société cherche à étendre les liens humains au-delà du visible vers les êtres défunts ou à naître, et vers les êtres spirituels qui participent aussi aux destins que se forge l’humanité.

 

Une Société diversifiée

 

Très concrètement, la Société Anthroposophique est active à différents niveaux : local, national et mondial. La Société Anthroposophique Universelle regroupe tous les membres répartis dans le monde. Elle a son siège au Diversité atelierGoetheanum,  situé en Suisse, à Dornach, près de Bâle. Là se trouve la direction de la Société ainsi que de l’École de science de l’esprit, qui en est le cœur spirituel. L’École est composée d’une section générale, qui s’occupe de ce qui est universellement humain, et de sections spécialisées en charge des différents champs professionnels : agriculture, pédagogie, médecine, art…

La Société organise au Goetheanum des congrès et spectacles destinés à tous les publics, aussi bien que des congrès professionnels sur invitation. Le bâtiment du Goetheanum est ouvert au public pour des visites guidées.

On peut devenir membre de la Société Anthroposophique Universelle quelles que soient la condition sociale ou les convictions religieuses, philosophiques, politiques etc. On peut le devenir par l’intermédiaire d’une Société Anthroposophique nationale (pour la France, voir la page « Devenir membre »).

Le rôle des Sociétés nationales est d’assurer le lien entre la Société Universelle au Goetheanum et les pays. Les Sociétés Anthroposophiques des pays sont représentées par des Secrétaires Généraux qui se réunissent régulièrement entre eux et avec les représentants du Goetheanum.

La Société en France, organisée sous forme associative, est actuellement administrée par un comité de cinq personnes. Elle dispose d’un siège central à Paris qui abrite un secrétariat, une bibliothèque et une salle de réunion. Il est possible d’y assister à des conférences, de participer à des ateliers artistiques, des groupes de travail et des séminaires.

Chaque année, une Assemblée Générale réunit les membres qui le souhaitent. Cette Assemblée Générale se déroule au sein de Rencontres Anthroposophiques annuelles, ouvertes aussi à tous les sympathisants.

Le lien entre les membres est aussi assuré par un bulletin bimestriel : Les Nouvelles de la Société Anthroposophique en France (spécimen sur demande).

La Société est présente dans la plupart des régions de France à travers des branches ou groupes de travail ouverts aux personnes intéressées. Ces organes coopèrent entre eux dans le cadre de la Société nationale.

 

La Société Anthroposophique en France

 

Les rencontres entre les personnes intéressées par la culture de l’Anthroposophie relèvent d’une absolue liberté d’initiative. Les choix des thèmes, des ouvrages, des participants et le mode de travail choisis témoignent à la fois de l’immense diversité des besoins, de l’étendue des questionnements, et de la richesse des propositions par l’approche anthroposophique : étude, pratiques artistiques, formes sociales, etc… De ce fait, la vie anthroposophique n’a rien d’une pratique centralisée ou soumise à des directives.

Les groupes qui veulent à la fois se rendre visibles et garder un lien avec l’ensemble des initiatives, ainsi que les « branches », qui ont un caractère plus officiel et formel, se font connaître au siège de la Société.

Cela nous permet de proposer cette carte des activités, régulièrement mise à jour, à titre indicatif et non limitatif.

 

 

Le comité

 

La Société Anthroposophique en France est une association de loi 1901. À ce titre, elle dispose d’un comité assurant de façon collégiale les fonctions administratives et juridiques légales. Mais ce comité est avant tout porteur d’initiatives et d’impulsions pour faire rayonner l’Anthroposophie et soutenir la création de liens entre membres, groupes et Sociétés d’autres pays qui cherchent à cultiver cette Anthroposophie.

 

Daniela HUCHERDaniéla HUCHER  depuis mars 2008
Née en 1950 dans les Hautes-Pyrénées. Formée à la pédagogie Steiner à Emerson collège en Angleterre, à l’eurythmie avec Elena Zuccoli et Ilona Schubert. Responsable-formatrice aux Ateliers de l’Eau Vive, association populaire pour la pédagogie, les arts et le social.
« J’ai aimé élargir ma compréhension de la pédagogie en collaborant au conseil européen des écoles Waldorf. En effet la vision holistique de l’homme que propose l’Anthroposohie m’a toujours semblé empreinte de bon sens et complémentaire aux avancées de notre époque. La Société Anthroposophique permet, avec une grande liberté, de continuer le dialogue avec le monde, le dialogue entre ceux qui cherchent. »

 

René BECKERRené BECKER  depuis mars 2010
Né en 1960, agriculteur durant plus de 20 ans ; formateur en biodynamie.
« Dans ma fonction de Secrétaire Général, je suis heureux de pouvoir agir à la croisée des initiatives anthroposophiques des différents pays et en lien régulier avec le Goetheanum. »

 

Marc BROSIUSMarc BROSIUS  depuis mars 2013
Né en 1977 en Alsace, scolarité dans l’école Steiner-Warldorf de Colmar. Études d’ingénieur, travaille dans le secteur des services à l’environnement et à l’énergie.
« Ce qui m’intéresse particulièrement dans l’Anthroposophie, c’est de pouvoir apprendre petit à petit à développer un penser plus juste, plus intégratif, un penser capable d’ouvrir des horizons inattendus tout en conservant une parfaite rigueur scientifique. Il m’a semblé nécessaire de pouvoir aider, même si ce n’est que très modestement, au fonctionnement de cette Société Anthroposophique. »

 

Pierre CaumettePierre CAUMETTE  depuis mars 2015
Né en février 1951, professeur émérite de microbiologie à l’Université de Pau, vice-président de la Fondation Rovaltain (toxicologie et écotoxicologie), membre de la Section des Sciences de l’École de science de l’esprit, animateur de sessions botanique et environnement selon la démarche goethéenne.
« Au cours des sessions, à travers l’intérêt pour la nature et pour les plantes, je cherche toujours comment faire fructifier l’Humain dans les rencontres entre générations. Je souhaite ainsi apporter une note d’humanisme et d’intérêt pour l’autre dans une société française où les échanges et les relations humaines deviennent difficiles. »

 

Praxède DAHANPraxède DAHAN  depuis mars 2015
Née en 1953 près de Lille, eurythmiste, pédagogue, formatrice.
« Active ainsi depuis 35 ans dans le mouvement anthroposophique, je me réjouis de pouvoir maintenant consacrer des forces au développement de la Société Anthroposophique, approfondir ses fondements et, je le souhaite, contribuer modestement à ce qu’elle puisse être l’occasion pour chacun de trouver en soi et dans l’autre plus d’espace pour l’humain, afin d’être à l’écoute de la Vie et du Temps. »

 

Marie-Christine OCHOAMarie-Christine OCHOA  depuis avril 2016
 
Née en 1971 dans les Vosges. Chirurgien-dentiste dentosophe.
« L’Anthroposophie a énormément enrichi ma pratique thérapeutique, mon écoute et ma compréhension de l’autre. J’y puise positivité, enthousiasme et force d’action, elle me permet de donner du sens à chaque événement de la vie, même le plus cruel ou incompréhensible. Je souhaite pouvoir apporter une aide concrète et active pour qu’une telle impulsion humaniste se poursuive, toujours en lien avec les réalités et les préoccupations de notre époque. »

 

Alain TESSIERAlain TESSIER  depuis avril 2016
Né en mars 1955, en Vendée. Professeur depuis 1978, à l’Ecole Steiner de Verrières, puis à Marseille. Actif dans plusieurs initiatives anthroposophiques.
“Pouvoir contribuer à ce que notre Société puisse toujours mieux permettre au plus grand nombre de réaliser dans ce monde une vraie vie d’humain, à la fois si puissante et si fragile. Que ceux qui portent avec sérieux la question d’un sens spirituel de l’existence, quel qu’en soit l’expression, se sentent ici chez eux. C’est en même temps un grand défi et une perspective enthousiasmante.”

 

La bibliothèque

 

Bibliothèque

Dans ses locaux, rue Grande Chaumière, la Société Anthroposophique offre un espace de qualité dédié à toute la littérature concernant l’Anthroposophie.

La bibliothèque propose un accès à toutes les publications existantes des œuvres complètes de Rudolf Steiner en français et en allemand, et d’autres auteurs anthroposophes.

On y trouve également les collections des revues et autres publications concernant l’Anthroposophie depuis son origine.

AccueilBibliothèque

C’est un endroit où tous les visiteurs trouveront des interlocuteurs attentifs pour conseiller et orienter les lecteurs selon leurs thèmes de recherche.

La bibliothèque est un lieu calme propice pour prendre le temps de consulter les ouvrages, étudier sur place ou les emprunter.

Les prêts de livres peuvent aussi se faire par correspondance.

 

Permanences : du mardi au vendredi de 11 heures à 19 heures.